LES GORGES DE LA NESQUE, MERVEILLE NATURELLE DU VAUCLUSE

La région autour du Mont Ventoux est merveilleuse pour le cyclisme. Les beautés naturelles et les jolis villages se succèdent dans les vastes environs de la montagne. Gorges, vignobles, panoramas, virages en épingle à cheveux, formations rocheuses et villages pittoresques typiques se succèdent en permanence. Nous étions dans la région à la mi-septembre et avons fait plusieurs belles randonnées à partir du camping le Voconce à Saint-Marcellin-lès-Vaison près de Vaison-la-Romaine.

Aujourd’hui, nous vous emmenons visiter les Gorges de la Nesque, le deuxième des trois points chauds du Vaucluse dont nous rendons compte.

Au-dessus du col de la Madeleine

Depuis Saint-Marcellin-lès-Vaison, nous sommes partis pour cet aller-retour via Entrechaux, Malaucène, Bédoin, Villes-sur-Auzon, avant de parcourir les magnifiques Gorges de la Nesque via Monieux et Sault jusqu’au Chalet Reynard. Depuis le Chalet Reynard, nous redescendons à toute vitesse pour revenir à notre point de départ en passant par Bédoin et le col de la Madeleine. Dans cet aller-retour, nous montons et descendons donc une partie du Ventoux. Cependant, nous sommes surtout intéressés par les merveilleuses Gorges de la Nesque.

Mais le magnifique col de la Madeleine mérite également d’être mentionné. La belle route sinueuse, entre pins et verdure, de Malaucène à Bédoin n’est pas trop difficile. Le col permet surtout de profiter du paysage, de l’odeur des pins et du goudron bien entretenu.

"On dirait que la gorge est faite pour le vélo!"

Les Gorges de la Nesque

Les Gorges de la Nesque sont une profonde gorge fluviale à l’ombre du Mont Ventoux que l’on peut parcourir à vélo. Le paysage accidenté est pour le moins impressionnant.

La profondeur des gorges peut atteindre 400 mètres par endroits. La Nesque, qui prend sa source sur le versant est du Ventoux et s’assèche en été, a creusé profondément dans la roche calcaire. La Nesque serpente dans un paysage rocheux majestueux sur 17 km entre Villes-sur-Auzon et Monieux. La D942 traverse cette gorge unique et inhabitée. C’est une route magnifique qui offre des vues spectaculaires sur la rivière qui serpente dans le paysage, parfois jusqu’à quatre cents mètres en contrebas. Au Belvédère, le point culminant, on a une vue impressionnante sur le Rocher du Cire, le rocher opposé, et sur la gorge de 350 mètres de profondeur. En aval, la Nesque rejoint la Sorgue à Pernes-les-Fontaines après soixante-dix kilomètres.

Mais cette balade à vélo, tout simplement époustouflante dès le premier kilomètre, devient magique à partir de Villes-sur-Auzon. Le spectacle géologique se construit à partir de ce point et devient de plus en plus beau et époustouflant au fur et à mesure que l’on s’élève. Bien que les Gorges de la Nesque soient assez profondes, la route qui longe la rivière n’est pas abrupte. Cette route est donc idéale pour profiter de la beauté naturelle de la région de manière très récréative et touristique. La route est cependant assez étroite, ce qui a ses avantages puisque la circulation des camions y est interdite, ce qui rend l’ensemble plus sûr et plus détendu. La différence d’altitude n’est que de cinq cents mètres, ce qui est faisable même pour les cyclistes les moins entraînés. C’est comme si la gorge avait été créée pour le vélo !

Un bon kilomètre avant d’atteindre le point culminant, juste avant l’un des tunnels qui traversent les rochers, nous apercevons un beau spectacle au-dessus de nous. Des centaines d’hirondelles s’amusent au firmament. Telles des acrobates aériennes, elles chassent les insectes. Avec leurs battements d’ailes reconnaissables et leur belle queue fourchue, elles sont incroyablement agiles. C’est merveilleux de les observer. Mais soudain, un peu plus haut encore, des dizaines de vautours descendent en piqué en décrivant des cercles sous nos yeux. La scène dans ce cadre majestueux est magique. Un spectacle unique avec de grands interprètes qui excellent chacun dans leur rôle au milieu d’un décor grandiose.

Via le Chalet Reynard, retour au camping Le Voconce

Après ce délire cycliste à travers l’un des plus beaux phénomènes naturels de France, nous continuons vers Sault où se trouve le pied du Mont Ventoux à 702 m d’altitude. De là, nous montons régulièrement jusqu’au Chalet Reynard et ses 1408 m d’altitude. Nous parcourons ainsi 706 altimètres et ce sur une distance de plus de 18 km. Une montée très douce où nous pédalons doucement avec en tête les belles images des Gorges de la Nesque. Avec une montée maximale et une moyenne de 3,9 %, nous commençons lentement à revenir au présent et à donner le coup d’envoi des Gorges. Nous commençons à nous rendre compte de la beauté du vélo ici aussi. Une fois arrivés au Chalet Reynard, nous nous arrêtons pour prendre un café et un gâteau bien mérités. Nous faisons ainsi le plein de carburant et récupérons un peu, car la randonnée n’est pas encore terminée.

Après avoir rechargé les batteries, nous roulons à vive allure jusqu’à Bédoin, puis nous passons le col de la Madeleine jusqu’à Malaucène via la D 938 pour revenir à Saint-Marcellin-Lès-Vaison et au camping Le Voconce.
Après 125 km et 2 068 mètres d’altitude, nous plongeons à nouveau dans la rivière derrière le camping, pour libérer l’eau courante et rafraîchissante de l’Ouvèze sur nos muscles fatigués.

Ouah, quelle balade ! Quelle journée ! Quelle belle région !

Text and photos: Patrick Van Gansen

Plus de nouvelles

  • PRÊT POUR LA POUSSIÈRE ET LA SALETÉ ?PRÊT POUR LA POUSSIÈRE ET LA SALETÉ ?
    "Nomen est Omen" - le nom dit tout ! Quatre régions touristiques de l'Außerfern tyrolien ont uni leurs forces dans Gravel.Tirol. C'est ainsi qu'est née la plus grande région de gravier de la province la plus occidentale d'Autriche. Comme son nom l'indique, il s'agit de faire du vélo sur du gravier par monts et par vaux à travers les Alpes.
    Lire plus…
  • AVENTURES EN MTB DANS LE BREGENZERWALDAVENTURES EN MTB DANS LE BREGENZERWALD
    Dans le Bregenzerwald, vous pédalez au milieu d'un mélange de montagnes, de forêts et de chalets typiques, où l'ancien et le nouveau, la construction traditionnelle en bois et le design moderne se rencontrent. Ici, le vélo est aussi un mélange de montées abruptes, de randonnées en montagne épuisantes et de balades tranquilles à travers le paysage culturel traditionnel des 23 villages du Bregenzerwald. Entre la forêt et le monde habité, la région du Vorarlberg regorge de plaisirs cyclistes avec plus de 460 kilomètres de pistes de VTT.
    Lire plus…
  • DÉTENTE ET PLAISIR SUR LES COLS DES DOLOMITESDÉTENTE ET PLAISIR SUR LES COLS DES DOLOMITES
    Entourée des pics pittoresques des Dolomites, classées au patrimoine mondial de l'UNESCO, la "Reine des Dolomites" se trouve à 1 224 mètres d'altitude : Cortina d'Ampezzo. Véritable classique des Alpes, elle allie sans peine des traditions séculaires à des sites cyclistes légendaires. Bienvenue dans un pot-pourri coloré de traditions, d'histoire et de dolce vita sud-tyrolienne.
    Lire plus…
Plus d'articles