AVEZ-VOUS DÉJÀ FAIT DU VÉLO EN MORAVIE DU SUD ?

On peut supposer avec une certaine certitude que beaucoup répondront à cette question par la négative. D'autres se demanderont peut-être où trouver cette région sur la carte. C'est une raison suffisante pour se rendre dans la région située au sud de la ville tchèque de Brno et à la frontière entre la République tchèque et l'Autriche. Un magnifique paysage vallonné s'y trouve, prêt à accueillir n'importe quel cycliste. Nous avons fait le test et rapporté quelques-uns des trajets que nous avons effectués dans la région. Nous pouvons d'ores et déjà dire qu'il y a plus de goût.

Un morceau d’histoire

La République tchèque d’aujourd’hui est un pays encore jeune. Son histoire constitutionnelle est assez complexe. En voici les grandes lignes : Après que les territoires ont appartenu à l’Autriche-Hongrie jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale, les Tchèques et les Slovaques ont uni leurs forces et créé la république indépendante de Tchécoslovaquie en 1918. Pendant la Seconde Guerre mondiale, de vastes régions ont été annexées par les Allemands et le reste a été occupé. Après la guerre, les nombreux Allemands ont été expulsés de la région et le pays a de plus en plus fait partie du bloc de l’Est. En 1948, un coup d’État communiste a eu lieu et une dictature communiste a été instaurée. La “révolution de velours” de 1989 a mis fin au régime autocratique du parti communiste et a rétabli la démocratie. Le 1er janvier 1993, la République tchèque s’est séparée de la Tchécoslovaquie, aujourd’hui dissoute, et a adhéré à l’OTAN en 1999 et à l’Union européenne le 1er mai 2004. Les jeunes Tchèques, en particulier, ne regardent plus trop en arrière et travaillent dur pour donner à leur pays une place en Europe. Lukas, l’un de ces jeunes Tchèques et organisateur de randonnées cyclistes, nous a fait découvrir une partie de son pays.

Les environs de Lednice et Valtice

Depuis l’aéroport de Prague, nous nous retrouvons dans la région de la Moravie du Sud après un long trajet en voiture. À partir de Lednice, nous partons à la découverte d’une région inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1996. Cette qualification a deux raisons. D’une part, l’aspect paysager et, d’autre part, les immenses constructions sous forme de monuments, d’arcs de triomphe, de sculptures, etc. que l’on y trouve. La région a longtemps appartenu aux princes du Liechtenstein (le mini-État situé entre l’Autriche et la Suisse) et ils y ont laissé leur empreinte ! Découvrez les châteaux de Lednice et de Valtice, dont la construction s’inspire principalement des structures de Vienne, non loin de là. Au pied du château de Valtice, vous pouvez déguster tous les vins cultivés dans la région de Moravie. À l’entrée, un verre vous est pressé dans la main et des dégustations illimitées peuvent être faites à partir des bouteilles déjà débouchées.

Au point le plus élevé de la région, à la frontière entre la République tchèque et l’Autriche, à l’ouest de Valtice, se dresse une immense colonnade : la “Kolonade na Rajstne”, sur le modèle de Schönbrunn à Vienne. L’ascension à vélo est un peu raide, mais on en a pour son argent. Le prince Johan Ier l’a fait construire entre 1810 et 1817 en hommage à son père et à son frère. En redescendant vers Valtice, une piste cyclable dans les forêts de l’est vous fera passer devant des structures remarquables. Johan Ier y a fait construire entre 1810 et 1812 un arc de triomphe, aujourd’hui connu sous le nom de “Rendez-Vous” ou temple de Diane (déesse de la chasse). Le prince du Liechtenstein y recevait ses compagnons de chasse. L’arc a été construit dans le style romain. Il serait trop long de les citer tous, mais arrêtez-vous un peu plus loin au “Chrám Tri Gracii” (les trois grâces). Il y a beaucoup à voir en quelques kilomètres ! Et pour couronner le tout, les vendanges battent leur plein. Des charrettes de raisin arrivent des vignobles.

Les environs de Pavlov et Mikulov

Les panneaux de la véloroute 5043 (la signalisation cycliste est exquise) nous conduisent de Lednice à la région viticole autour du village de Pavlov, en passant par Bulhary. Pour avoir une vue magnifique sur la région, il faut grimper depuis le lac ! Une fois au sommet, l’effort est doublement récompensé. Ici, c’est un va-et-vient de cyclistes !

Dans le village, des panneaux indiquant “Bursak” appellent les cyclistes à s’arrêter. Le Bursak est le premier vin de la nouvelle saison. Il ne contient presque pas d’alcool, mais il pétille et a le goût du champagne. Cette boisson des dieux est vendue dans des bouteilles de limonade et de cola en plastique d’un litre et demi. Enlevez le bouchon de temps en temps, sinon la bouteille éclatera ! Le long du lac Vodní dílo Nové Mlýny, qui porte un nom magnifique, nous traversons des villages aux noms imprononçables, Novy Preròv, et la “voie verte Praha-Wien” (une piste cyclable longue distance) jusqu’à Mikulov. Le revêtement de la partie de la route que nous empruntons n’est pas très bon. D’ailleurs, c’est le cas pour tous les itinéraires que nous avons parcourus. Un vélo de montagne, un vélo de gravier ou autre est le moyen de transport le plus évident ! Mikulov est un endroit charmant où passer la nuit. Après le départ des Russes, le centre a été restauré, poli, peint, etc. Il vaut vraiment la peine d’être visité !

Parc national de Podyji

Après avoir déménagé à Znojmo, nous visitons ce parc national, qui est également traversé par la voie verte Praha-Wien. À Čížov, nous pédalons le long de la seule partie préservée de l’ancien rideau de fer en République tchèque. En bref : impressionnant. Dans le parc, les vues sur les vallées profondes sont époustouflantes et, à plusieurs reprises, nous sommes “en équilibre sur le bord”. Il est agréable de se retrouver soudainement devant un stand de vin où l’on peut profiter des plaisirs de la vie pour quelques couronnes. L’endroit est bondé de cyclistes, alors nous nous arrêtons aussi un moment ! De là, nous longeons la frontière autrichienne jusqu’à notre destination finale, Šatov. Après trois jours de vélo, nous sommes tombés amoureux de la Moravie du Sud, ou Jižní Morava comme disent les Tchèques.

Text and photos: Teus Korporaal

Plus de nouvelles

  • VTT AUTOUR DU WEISSENSEE EN CARINTHIEVTT AUTOUR DU WEISSENSEE EN CARINTHIE
    L'un des plus beaux lacs des Alpes est sans aucun doute le Weissensee de Carinthie, avec sa couleur extraordinaire. Le lac s'étend sur 12 km et se trouve à une altitude de 930 m. Une fois que vous avez atteint la haute vallée autour du Weissensee, vous pouvez atteindre son petit frère, le Pressegger See, en un rien de temps. Ici, vous traversez et longez les frontières avec l'Italie et la Slovénie.
    Lire plus…
  • TRENTINO – GARDASEE & LEVICO SEE – LA COMBINAISON PARFAITE DE LACSTRENTINO - GARDASEE & LEVICO SEE - LA COMBINAISON PARFAITE DE LACS
    C'est le mélange idéal pour tous ceux qui aiment la combinaison : vélo, lacs, montagnes et Italie. Le lac de Garde et le lac de Levico sont deux joyaux du paysage du Trentin. L'un est un lieu emblématique pour tous les cyclistes, mais surtout pour les vététistes qui ont un style de vie cool - l'autre est un tuyau d'initié à découvrir, au charme inégalé.
    Lire plus…
  • MALLORCA HERE WE COME – ROMPELBERG CYCLING HOLIDAYS DANS UN NOUVEAU LOOKMALLORCA HERE WE COME - ROMPELBERG CYCLING HOLIDAYS DANS UN NOUVEAU LOOK
    Depuis de nombreuses années, Rompelberg Cycling Holidays est un nom connu pour l'organisation de vacances à vélo à Majorque.
    Lire plus…
Plus d'articles