JUMBO-VISMA 2023 – VENI, VIDI, VICI

Cette maxime latine (je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu) remonte à l'époque préchrétienne. Mais au cours des dernières saisons cyclistes, elle semble également s'appliquer à la tactique de l'équipe Jumbo-Visma et a certainement été la motivation de Merijn Zeeman, le directeur sportif de l'équipe cycliste. Dans le livre "The Plan", Nando Boers, qui a eu l'occasion de jeter un coup d'œil dans les coulisses de l'équipe cycliste néerlandaise Team Jumbo-Visma pendant trois ans, donne un compte rendu très lisible de l'approche très structurée de l'équipe. Le livre a été publié fin juin 2023. Ce qui s'est passé par la suite n'a fait que confirmer l'hégémonie absolue de l'équipe cycliste néerlandaise.

Les chiffres impressionnants de 2023

Au total, l’équipe a enregistré 69 victoires, soit 21 de plus qu’en 2022. L’année dernière, avec 48 victoires, elle devait encore partager la première place du classement des victoires avec UAE Team Emirates. Au total, l’équipe est montée sur 127 podiums et 15 coureurs différents ont remporté une victoire. Jonas Vingegaard et Primož Roglič ont remporté 15 victoires, soit 4 de moins que le roi de la victoire en WorldTour, Jasper Philipsen, et Olav Kooij 13. Ils comptaient dans leurs rangs 2 champions néerlandais, 2 hongrois, 1 européen et 1 belge. Des chiffres très impressionnants.

Gagner les grands tours

Le résultat le plus frappant, bien sûr, est que l’équipe 2023 a remporté les trois grands tours. Cette trilogie unique a été réalisée avec trois coureurs différents. Primož Roglič a remporté le Giro d ‘Italia, Jonas Vingegaard le Tour de France et leur homme fort, Sepp Kuss, la Vuelta Ciclista a España. Ce faisant, ils ont écrit une nouvelle fois l’histoire du sport, car jamais auparavant une équipe n’avait réussi.

Couverture du livre "Het plan"
Vainqueurs des trois grands tours © ASO/Sprint Cycling Agency

Le résultat final au Tour d’Espagne

Après avoir remporté la sixième étape, Sepp Kuss a pris la tête du classement général. Sa septième place lors de la huitième étape sur le Xorret de Cati lui permet d’endosser le maillot rouge de leader. Il est autorisé à le porter jusqu’à la fin à Madrid, grâce au facteur de faveur pour tout le travail qu’il a fait pour ses leaders dans le passé. Les deux autres coureurs qui l’ont flanqué sur le podium étaient ses coéquipiers Vingegaard et Roglič. Avec cela, l’équipe laisse une fois de plus quelque chose de spécial pour l’éternité.

Mais il était également agréable, après qu’il soit apparu que l’ancien vainqueur de la Vuelta et grand favori Remco Evenepoel ne pourrait pas être à la hauteur de ce rôle, qu’avec trois victoires d’étape et le maillot de montagne, il puisse encore terminer son Tour d’Espagne avec beaucoup de succès. Jumbo-Visma a contrôlé la course de manière à ce qu’il reste toujours à bonne distance au classement général.

Encore quelques fissures

Lorsqu’on a déjà remporté le Tour d’Espagne à trois reprises, comme Primož Roglič, on part naturellement avec le statut de grand favori. Mais lorsque la course a pris un tournant inattendu lors de la 8e étape, il semblait difficile pour lui de s’y résigner malgré tout. Mais finalement, comme on peut s’y attendre de la part d’un coureur professionnel, il s’est tout de même installé dans son rôle de (bik). Après la fin de la Vuelta, il est apparu qu’il ne prolongerait pas son contrat actuel jusqu’à la fin de l’année 2025 et qu’il passerait à BORA-hansgrohe. Ce faisant, il visera le rôle de leader absolu et la victoire au Tour de France. C’est en effet l’objectif principal qui lui reste à atteindre. En outre, il souhaite apparemment éviter qu’une course comme celle d’Espagne ne se reproduise.

Sepp Kuss endosse pour la première fois le maillot de leader de la Vuelta © ASO/Sprint Cycling Agency
Vainqueur de la huitième étape de la Vuelta Primož Roglič © ASO/Sprint Cycling Agency

Kooij et van Aert ne se mesurent pas au Tour de Grande-Bretagne

Le Tour de Grande-Bretagne s’est déroulé en même temps que le Tour d’Espagne. Cette course de huit jours garantit toujours de belles images des paysages anglais et des villages historiques. Olav Kooij et Wout van Aert, le vainqueur de 2021, y ont montré une fois de plus à quel point l’équipe est forte en largeur. Ils sont rentrés chez eux avec quatre victoires d’étape et le maillot à points pour Kooij et une étape et la deuxième victoire au classement général pour van Aert. Par la suite, il s’est avéré que cette course était la dernière de leur principal collaborateur, Nathan van Hooydonck. Pour des raisons de santé, il a malheureusement dû mettre un terme brutal à sa carrière cycliste.

Les rois du Mont VAM

En septembre, le Championnat d’Europe était programmé dans la province néerlandaise de Drenthe, avec une arrivée au Col du VAM, la décharge de Drenthe. Avec une pente moyenne de 10 % et un tronçon pavé de 150 mètres, il s’agit d’une véritable morsure pour les mollets, qu’il a fallu gravir six fois lors de la finale. Bien qu’il s’agisse d’une Coupe des Nations, Jumbo-Visma a prouvé une fois de plus la force de son équipe. Avec un impressionnant solo de 12 km, le Français Christophe Laporte a battu de justesse notre compatriote Wout van Aert et le Néerlandais Olav Kooij pour remporter le titre européen. Un autre podium entièrement Jumbo-Visma.

Vainqueur de la première étape du Tour de Grande-Bretagne Olav Kooij © SWPix.com
Jumbo-Visma en tête du peloton lors de la septième étape du Tour de Grande-Bretagne © SWPix.com

Jumbo-Visma s’impose à nouveau dans la Coppa Bernocchi

Wout van Aert a utilisé plusieurs courses d’automne italiennes comme dernière étape de sa préparation pour les Championnats du monde de Gravel. Pour ce faire, il a renoncé au dernier monument de la saison, le Tour de Lombardie. L’une de ces courses d’automne était la 104e Coppa Bernocchi, remportée par Remco Evenepoel en 2021. Après un solide travail d’équipe avec Tiesj Benoot (sixième) et Jan Tratnik (neuvième), entre autres, van Aert est parvenu à remporter la course de manière convaincante à l’issue d’un long sprint. Un autre compatriote est ainsi monté sur la plus haute marche du podium.

Que nous réserve 2024 ?

Une répétition de la saison dernière est pratiquement impossible. Selon Merijn Zeeman, ce n’est pas non plus un objectif. Ce qui était suffisant l’année dernière ne le sera pas cette année”. L’un des objectifs est, entre autres, de permettre à Olav Kooij de remporter une étape dans un grand tour. L’équipe sera présente dans le peloton cycliste sous un nouveau nom en raison du retrait de Jumbo en tant que sponsor principal : L’équipe Visma|Lease a Bike. Grâce à Visma et à Lease a Bike, l’équipe a les moyens de se développer et de s’améliorer”, a déclaré le directeur général Richard Plugge.

Une transition surprenante

Juste avant le premier stage d’entraînement de la nouvelle saison à Denia, en Espagne, nous avons été surpris d’apprendre que notre compatriote Cian Uijtdebroeks quittait BORA-hansgrohe. “Nous suivons Cian depuis ses débuts chez les juniors”, explique le directeur sportif Merijn Zeeman. “Lorsque l’occasion s’est présentée de le mettre sous contrat à partir du 1er décembre, nous n’avons pas hésité un instant. Cian correspond parfaitement à notre équipe. Il est très désireux de se développer dans tous les domaines. Nous sommes heureux qu’il nous ait choisis, nous et notre approche. Dans les années à venir, l’accent sera mis sur l’amélioration et la croissance. Il peut apprendre de nos meilleurs coureurs comme Jonas Vingegaard, Wout van Aert et Sepp Kuss. Nous voyons en Cian un futur leader de notre équipe”.

Le vainqueur de la Coppa Bernocchi Wout van Aert © Coppa Bernocchi

Text: Rens Klaasse

Plus de nouvelles

  • LAURENT FIGNON, UNE FIGURE POUR L’ÉTERNITÉLAURENT FIGNON, UNE FIGURE POUR L'ÉTERNITÉ
    Remco Evenepoel a eu 24 ans le 25 janvier 2024, seulement 24 ans, et nous avons juxtaposé les palmarès - jusqu'au 24e anniversaire - des plus grands coureurs de différentes époques. Aujourd'hui nous arrivons au numéro 12 de notre classement Laurent Fignon
    Lire plus…
  • TOUR DE L’ALGARVE : ARRIVÉE OÙ SE TROUVE LA STATUE REMCO EVENEPOELTOUR DE L'ALGARVE : ARRIVÉE OÙ SE TROUVE LA STATUE REMCO EVENEPOEL
    Après l'impressionnante victoire au sprint de Gerben Thijssen lors de la première étape hier, c'est au tour des coureurs du classement aujourd'hui. Ils se mesureront les uns aux autres dans cette deuxième étape de 171,9 km, une première fois sur l'Alto da Foia, dont le sommet culmine à 902 mètres au-dessus du niveau de la mer.
    Lire plus…
  • VAN AERT ET EVENEPOEL CROISENT LE FER DANS LE TOUR D’ALGARVEVAN AERT ET EVENEPOEL CROISENT LE FER DANS LE TOUR D'ALGARVE
    Comme toujours en février, les courses de printemps deviennent de plus en plus intéressantes et importantes pour les sponsors et les coureurs eux-mêmes. Le Tour de l'Algarve commence aujourd'hui avec un grand nombre de grands noms au départ, tous cherchant à tester leur état de forme.
    Lire plus…
Plus d'articles